Table ronde autour de l’œuvre en français d’Eero Tarasti

Table ronde autour de

l’œuvre en français d’Eero Tarasti,

sémioticien, musicologue,

écrivain et musicien

Mardi 30 mai 2017, 19 – 21 h., Librairie de l’Harmattan,

21 bis, rue des Ecoles, 75005 Paris.

Participants : Márta Grabócz (université de Strasbourg), Jean-Marie Jacono (université d’Aix-Marseille), Anne Hénault (Paris-Sorbonne), Antonia Soulez (université de Paris VIII) et l’auteur. Entrée libre. Ouvrages d’Eero Tarasti traduits en français : 

Sémiotique musicale (traduit de l’anglais par B. Dublanche).1996. Limoges : Presses universitaires de Limoges.

Le secret du professeur Amfortas (roman,traduit du finnois par Mikko Kuusimäki ; édité par Jean-Marie Jacono). 2000. Paris : L’Harmattan. Lettres nordiques.

Mythe et Musique. (traduit de l’anglais par Damien Pousset).2003. Paris : Michel de Maule.

La Musique et les Signes. (traduit de l’anglais par Daniel Charles et Emmanuel Gorge) 2006. Paris : L’Harmattan

Fondements de la sémiotique existentielle (traduit par Jean-Laurent Csinidis). 2009. Paris : L’Harmattan

Retour à la Villa Nevski. (roman, traduit du finnois par Mikko Kuusimäki, édité par Jean-Marie Jacono et Christine Laugier). 2014. Paris : Editions les Impliqués

Sémiotique de la musique classique. (traduit de l’anglais par Jean-Laurent Csinidis et Mathias Rousselot) 2016. Aix en Provence : Presses universitaires de Provence.

Eero Tarasti est né à Helsinki, Finlande, le 27 septembre 1948. Il a été Professeur de musicologie à l’université de Helsinki  de 1984 à 2016 ; Directeur de l’Institut international de sémiotique (ISI) à Imatra, Finlande (1988-2013) ; Président de IASS/AIS, Association internationale pour la sémiotique (2004-2014)  puis Président honoraire depuis 2014. Il est docteur honoris causa de l’université d’Indiana (Etats-Unis), de l’Académie musicale de l’Estonie, de la Nouvelle Université bulgare, de l’ université d’Aix-Marseille, et de l’Académie musicale de Cluj-Napoca (Roumanie). Eero Tarasti, élève d’A. J. Greimas, a considérablement développé l’étude de la signification musicale. Il a fondé une nouvelle sémiotique, la sémiotique existentielle.

Leave your comment to Cancel Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.